Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

La Maison de la Mémoire

Le projet des Maisons de la Mémoire est né en 1985 sous l’impulsion d’Albert d’Haenens, professeur à l’U.C.L., qui partait de ce constat : nous sommes sortis de l’ère de la scribalité, ère de l’écriture. Nous nous engageons dans l’ère de l’électronalité, ère des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Nous sommes en train de vivre une transformation culturelle d’une intensité telle que nos relations au réel s’en trouvent bouleversées. Le souci n’est pas que les mémoires collectives vivent : elles le font, mais sans lien avec l’antériorité longue. Cette rupture brutale menace de ne plus nourrir les hommes dans les parties essentielles d’eux-mêmes que sont le sentiment de leur propre identité et celui de leur appartenance à une communauté.

Que deviendront ces relations tissées par des moyens de communication lents, qui nous permettaient de donner sens et pertinence à nos vies ?

Notre entreprise se devra de redonner une place au temps dans la constitution de notre imaginaire individuel et collectif.