Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Du 29/11/2010 au 23/12/2010 -

Les sociétés d’agrément montoises – Fonds d’Archives Photographiques sur Mons d’André Faehrès

Exposition de plus de 130 photographies

Provenant du Fonds d’Archives Photographiques sur Mons d’André Faehrès.

Ces sociétés ont connu une période florissante durant le 20e siècle, actuellement elles ont malheureusement presque toutes disparu. Les sociétés d’agrément étaient très nombreuses à Mons.

Au début du 19e siècle, les premières sociétés sont des associations où nobles et bourgeois de la ville se rencontrent, parfois journellement, pour s’échanger les dernières nouvelles, lire les journaux et revues, participer à des jeux de société ou simplement boire un pot entre amis (la société de l’Amitié, fondée le 1-12-1809).

Ensuite d’autres sociétés vont voir le jour : sociétés savantes, littéraires, scientifiques, parfois l’humour est le but de la société (la société pétotico-maronico-huitrique, fondée en 1832) ou le rire au moyen de l’esprit (la société pantechnique et palingénésique des Agathopèdes, fondée le 13-11-1847).

 

Mais bien vite des sociétés accessibles à toutes les couches de la population vont voir le jour :
Sociétés musicales : chorales, fanfares, harmonies, philharmonies, etc.
Sociétés théâtrales : cercles dramatique, lyrique, bétièmes, etc.
Sociétés sportives et de loisirs : escrime, athlétisme, gymnastique, tir à l’arc, à l’arbalète, à la carabine, jeu de bouloir, jeu de balle pelote, etc.
Sociétés carnavalesques et sociétés philanthropiques.
Sociétés d’horticulture, d’élevage, de colombophilie, de pêche, etc.

6167

Le « Co-Pu-Chic-Club Mons »,
société carnavalesque.
Collection : Joseph Nay.

 

 

 

 

Le fonds d’archives photographiques sur Mons a très peu de renseignements sur l’historique de ces sociétés, souvent les archives ont disparu avec leurs dissolutions et seulement quelques photos, sans commentaire ni date précise, ont été prêtées au fonds.

L’exposition vous fera découvrir quelques-unes de ces sociétés, celles qui ont pu être archivées dans le fonds :

sociétés théâtrales, cercles dramatiques, cabarets artistiques, bétièmes, chorales, sociétés philharmoniques, sociétés carnavalesques, cercles philanthropiques, capitaines Saint-Fiacre, société de carabiniers, sociétés d’archers, sociétés de crossage, jeu de bouloir, jeu de balle pelote, sociétés d’athlétisme, sociétés sportives, etc.

André Faehrès.

5375

Le « Pourciau-Club », club de crosseurs. Collection : Raymond Debaise.

 

 

 

 

 

Si vous avez des photos se rapportant à des sociétés montoises ou d’autres se rapportant à Mons ainsi que des archives ou articles se rapportant à ces sociétés, prêtez-les au fonds d’archives photographiques sur Mons d’André Faehrès pour qu’il puisse en prendre copie dans le but d’en faire profiter les Montois.

Contact : André Faehrès 065 – 34 00 67. Les documents prêtés seront restitués dans les 3 jours.