Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Le 18/09/2010 -

A la rencontre d’Ecaussinnes

043ecaussFort090322-33Chacune des deux grandes demeures seigneuriales du lieu a ses titres de noblesse Nous avons choisi le château fort d’Écaussinnes-Lalaing. Planté sur son haut massif de petit granit, le château est véritablement une forteresse dont les plus anciennes pierres ont été taillées au 12e siècle. L’intérieur, restauré notamment à l’initiative du Chanoine Puissant, mélange sévérité et charme. La salle d’armes, la chapelle, les cachots (sans oublier un musée de la porcelaine) … autant de lieux qui parlent d’un passé prestigieux.

L’église Sainte-Aldegonde conserve également la trace des anciens seigneurs et notamment un exceptionnel gisant de Michel de Croy. On y découvrira une étonnante chapelle seigneuriale mais aussi la tombe de la sœur d’un certain Pierre-Paul … Rubens.

La pierre utilisée pour ces monuments (venue du «trou Barette») contribue largement au caractère «somptueux» de la collégiale Sainte-Waudru.

 

Gérard Bavay, votre guide.Gérard Ecaussinnes