Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Le 15/10/2011 -

Autour de Rachmaninov – Concert de la Chorale « Les Rolandins »

MUSIQUES ROMANTIQUES RUSSES

 

P.I. TCHAÏKOVSKI

 

Tchaïkovski est surtout connu pour avoir écrit un cycle complet de la Liturgie et des Vêpres. Il a aussi écrit des œuvres chorales profanes, genre peu pratiqué à son époque par les compositeurs russes.

Les chœurs profanes sont écrits pour divers effectifs, chœurs d’hommes, féminins ou mixtes avec ou sans soliste et généralement a capella. On les trouve parfois dans une version pour voix soliste ou duo vocal (c’est le cas de Légende et Nuit).

LA NUIT, qui ouvre la prestation, écrite en 1893, est un hommage de Tchaïkovski à Mozart qu’il admirait profondément. C’est une adaptation de l’épisode central de la Fantaisie pour piano en ut mineur n°4 KV 475. La mélodie de cette fantaisie exerçait sur lui un charme irrésistible. Les paroles de la transcription sont de Tchaïkovski lui-même et évoquent le mystère et la douceur de la nuit. Elle fut créée en version vocale la même année au Conservatoire de Moscou lors d’une des dernières apparitions en public du compositeur.

LA LEGENDE, déjà citée, appartient au cycle des chansons enfantines opus 54. Sa transcription pour chœur est devenue très populaire et est considérée comme un chant spirituel.

Citons encore parmi les réussites LE COUCOU et, surtout, LE ROSSIGNOL dont le texte est aussi de Tchaïkovski, œuvre qui évoque, après la nostalgie des frimas, les rudes bourrasques qui chassent la vie et surtout le retour assuré du printemps et celui de nouvelles chansons.

LE NUAGE DORE est une sorte de méditation à l’écriture verticale et simple ,proche d’un choral .

 

S. RACHMANINOV

 

La célébrité des œuvres pour piano, son activité de chef très réputé au Bolstoï opéra, ont un peu occulté les autres productions du compositeur Rachmaninov. Et comme pour Tchaïkovski, c’est encore l’œuvre vocale sacrée (Vêpres et Liturgie Saint-Jean Chrysostome) qui ont la faveur des chorales russes. Les pièces profanes sont peu nombreuses mais très typées par leur expressionnisme romantique.

PANTELEY – le guérisseur – est une allusion aux troubles psychiques (et le long silence de 2 années) puis de la guérison par le docteur–hypnotiseur Nikolay Dahl qui le sortit de la dépression (le second concerto opus 18 pour piano lui est dédié). Le texte de Alexei Tolstoï évoque le pouvoir des plantes bienfaisantes qui guérissent tant les maux physiques que les blessures du cœur. Un message déjà écologique, qui incite au retour à la nature.

Le CHOEUR DES ESPRITS lui aussi sur un poème de Alexei Tolstoï est une courte partie d’une cantate ou d’un opéra inachevés Don Juan. L’écriture verticale, en style de choral, évoque la scène d’une nature bucolique et sereine magnifiée par le retour du printemps.

Nous concluons avec le cycle opus 15 des SIX CHŒURS avec accompagnement de piano conçus initialement pour chœurs d’enfants ou de femmes. Il l’a composé en 1895 lorsque, tout jeune encore, il enseignait aux futurs professeurs de musique. Très impliqué dans son travail, il accompagnait lui-même le chœur. Ce qui, au vu de la difficulté de la partie d’accompagnement, montre déjà sa grande maîtrise technique. Le piano est en véritable symbiose avec le chœur soulignant chaque image du texte. Rachmaninov se désolait dans une lettre que des chœurs d’enfants ne puissent traduire la forte expression qu’il souhaitait. Un arrangement pour chœur mixte a été réalisé, avec beaucoup de talent et dans le respect de l’œuvre originale, par Elger Niels. C’est cette version que nous proposons.

 

Nous en profitons pour remercier Christine PIENS, une de nos choristes, pour son aide précieuse car les partitions peu répandues ont nécessité la translitération du cyrillique en écriture phonétique lisible par les choristes… Nous remercions également, Isabelle VANDEN EYNDE, une autre choriste, pour le choix des textes et des intermèdes récités.

 

Yves Wuyts
Directeur musical

 

DSC_0013

 

Concert « Maison de la Mémoire »

Ateliers des FUCaM – Chapelle des Sœurs noires

Samedi 15 octobre 2011 – 20h

Groupe vocal de Mons «Les Rolandins» Programme

NUIT (O chto za notch) de P.I. Tchaïkovski

LEGENDE SACREE (Byl ou Krista) de P.I. Tchaïkovski

LE COUCOU (Nié koukoushechka vo ceurom borour) de P.I. Tchaïkovski

LE ROSSIGNOL (Solovuchko) de P.I. Tchaïkovski

LE PETIT NUAGE D’OR (Notche vala toutchka) de P.I. Tchaïkovski

*** (Pause)***

LE GUERISSEUR (Panteley) S. Rachmaninov

LE CHŒUR DES ESPRITS S. Rachmaninov

SIX CHOEURS (op. 15 version voix mixtes de Elger Niels) S. Rachmaninov

***

Avec Yasmine QUIQUE, pianiste