Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Du 26/01/2007 au 27/01/2007 -

La nuit du conte

Inscription et accueil des participants

Nuitconte200706C’est une certaine effervescence qui règne dans le couvent des Sœurs Noires. Des parents qui rentrent par toutes les portes, des enfants qui déambulent en pyjama dans le tout le couvent, s’adonnant à la glisse sur les grands pavés noirs. Dans la cuisine, deux conteurs échangent leurs expériences en mangeant leur sandwich. Ce soir , ils vont emmener 40 grands bambins dans d’autres mondes. Mais ici , pas de Play Station ou de PC, la parole suffira.

Nuitconte200707

 

 

 

 

 

 

 

L’installation

Nuitconte200708

Nuitconte200710

 

 

 

 

 

 

Un nombreux public

Nuitconte200713

Nuitconte200714

 

 

 

 

 

 

Nuitconte200715

Nuitconte200716

 

 

 

 

 

 Les conteurs

 

Nuitconte200717

Pierre-Paul Delvaux

et

Laurent Devîme

 

 

 

 

 

Nuitconte200719 Nuitconte200718

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21 heures. Les enfants sont installés dans une belle salle au fond de laquelle le premier conteur a disposé un curieux dessin. Lui-même porte un vêtement de lumière et un étrange collier, muni d’une seule perle. Il explique aux enfants qu’il s’agit d’une graine de flamboyant, un arbre africain. Puis voilà qu’il emmène les enfants dans un grand voyage en Afrique, au pays d’Ali Baba et des 40 voleurs, en Europe : bientôt, il a fait le tour du monde pour les amener là où il voulait c’est-à-dire en eux-mêmes.

Nuitconte200722 Nuitconte200720

 

 

 

 

 

 

22 heures. Les voyages, ça creuse. Il est temps de faire une pause. Les gaufres et les petites galettes fourrées sont prises d’assaut par les affamés. Un petit garçon interpelle notre président : « C’était très bien. J’espère que le deuxième conteur sera aussi bien que le premier ». Nous voici à l’étage dans une salle plus grande encore. Le conteur nous attend ; derrière lui, un trépied où il a dissimulé quelque chose sous un voile noir. Le conteur vient de Picardie et c’est dans son pays qu’il a retrouvé plein d’histoires, racontées dans une langue savoureuse, mélangeant le français et le picard. Les enfants jubilent, participent. Les animateurs sont peut-être ceux qui en profitent le plus, se délectant des trouvailles de l’homme de Picardie. Vient le moment tant attendu où il dévoile des tableaux naïfs qui vont lui permettre de raconter pourquoi les éléphants ont une trompe. Ce n’est pas fini, car l’homme a plus d’un tour dans son sac, sac dont il sort, non pas un lapin, mais les effets su Père Noël. Et c’est sur le Père Noël et son secret qu’il termine une soirée merveilleuse.

 Le lendemain, au petit déjeuner

Nuitconte200725Nuitconte200723

 

 

 

 

Nuitconte200728Nuitconte200727

 

 

 

 

 

Nuitconte200730Nuitconte200729

 

 

 

 

 

Nuitconte200731

 

 

 

Le lendemain, les enfants se retrouve pour manger une crêpe ou deux, contents d’avoir goûté à deux voyages uniques et rares. On recommencera ,c’est promis.

 Didier Georges