Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Du 03/10/2011 au 21/10/2011 -

Mons : « Ville d’écoles »

Exposition de plus de 90 photographies

Provenant du Fonds d’Archives Photographiques sur Mons d’André Faehrès.

Cette septième exposition du Fonds d’Archives Photographiques sur Mons, organisée par la Maison de la Mémoire de Mons, va vous faire découvrir des photos des élèves des très nombreuses écoles implantées à Mons, cela à partir de 1880.

Mons, capitale du Hainaut, a toujours été une ville d’enseignement et de justice.

Dès le 12e siècle il est fait mention de l’Ecole Saint-Germain (dite aussi l’école au surplis), école latine comprenant des primaires et moyennes. Le Collège de Houdain est homologué le 2 mars 1545, c’est une école latine, section moyenne, créée par la Ville. Le 6 mai 1797 le Collège de Houdain devient l’Ecole centrale du Département de Jemmapes. Ensuite en 1802 c’est l’Ecole secondaire de Mons. En 1812 elle prend le nom de Collège de Mons pour enfin devenir le 3 septembre 1850 l’Athénée Royal de Mons.

Les Pères Jésuites arrivés à Mons en 1582, ouvrent en 1598 une école d’humanité : le Collège des Jésuites. Ils sont expulsés le 13 septembre 1773. Le Collège renaît le 7 octobre 1851 et prend le nom de Collège Saint-Stanislas.

3851

Collège Saint-Stanislas, année 1909 – 1910.
Rue des Domonicains, 13
Collection : Famille Devreux.

4521

Ecole Moyenne pour filles, 1927, 1er année A.
Rue des Gades, 22
Collection : privée.

En 1648, les Dames Ursulines créent une école pour jeunes filles. Une Académie des Beaux-Arts est instituée en 1780.

Les Filles de la Charité du Sacré Cœur de Jésus ouvrent leur institut le 25 mars 1814. D’autres écoles vont encore voir le jour en : 1820, l’Ecole de Musique devenue le Conservatoire Royal de Musique ; 1833, l’Ecole des Frères de la Doctrine chrétienne ; 1837, l’Ecole provinciale des Mines du Hainaut (F.P.Ms.) ; à partir de 1842, à l’initiative de l’Echevin André Masquelier, une dizaine d’écoles primaires communales sont créées ; 1851, l’Ecole moyenne de l’Etat de garçons ; 1851, l’Institution Sainte-Waudru (école privée de Mademoiselle Passage pour jeunes filles) ; 1863, l’Ecole Technique et Professionnelle d’Horticulture ; 1876, l’Ecole Normale de l’Etat pour instituteurs ; 1877, l’Ecole professionnelle de filles ; 1881, l’Ecole moyenne de l’Etat pour filles ; 1897, l’Ecole supérieure Commerciale et Consulaire (FUCaM, le 15 septembre 2011 ce sera UCL Mons) ; 1899, l’Institut Commercial des Industriels du Hainaut (Institut Warocqué – UM) ; 1908, l’Ecole technique, professionnelle supérieure Saint-Luc ; 1908, l’Ecole Provinciale des Arts et Métiers ; 1914, La Ruche, école de couture ; 1919, l’Athénée pour jeunes filles devenu en 1946 le Lycée Marguerite Bervoets.

Cette liste n’est pas exhaustive. Il y a bien sûr eu d’autres écoles à Mons, certaines ont disparu ou ont été absorbées par d’autres écoles notamment l’Institution Sainte-Waudru, les Filles de la Sagesse, les Petites Aiguilles, la Ruche, plusieurs écoles primaires communales, l’école de carillon, etc.

L’exposition vous permettra de retrouver des vues de presque toutes ces écoles, de vous retrouver ou vos parents sur les photos des élèves des différentes classes des écoles établies à Mons. Ces vues font partie du patrimoine et de la mémoire de notre ville, venez les découvrir.

En visitant l’exposition, si vous reconnaissez des élèves sur une photo communiquez-moi leurs noms pour que je puisse compléter les informations reprises dans mon Fonds. Si vous avez des photos se rapportant à des écoles montoises ou d’autres se rapportant à Mons, tous les sujets sont les bienvenus, prêtez les au fonds d’archives photographiques sur Mons pour qu’il puisse en prendre copie dans le but d’en faire profiter les Montois.

Contact : André Faehrès 065 – 34 00 67. Les documents prêtés seront restitués dans les 3 jours.

 André Faehrès