Maison de la Mémoire de Mons

Mieux comprendre notre culture, mieux maîtriser notre devenir

Le 01/06/2016 -

La Trouille, un grand jardin à (re)découvrir – Une conférence de Gérard Bavay

Givry150408 (2)Son nom n’est pas très attirant. Elle est aujourd’hui reléguée au-delà des boulevards. Le Trouillon n’est plus qu’un vague souvenir et il y a belle lurette que les moulins ne tournent plus entre Givry et le Pont-à-Trouille. Quant au Rivage, il n’évoque plus rien de ce que fut ce coin de Mons jusqu’à l’avènement des grandes installations portuaires napoléoniennes.
En ville, la Trouille était l’artère économique et la principale composante paysagère d’un vaste quartier bien différent du reste de la ville. On y trouvait pêle-mêle le béguinage, une abbaye, des dizaines de jardins bourgeois, de nombreux équipements militaires, des hospices (Chartriers, Bouzanton …), des couvents (Sœurs Noires, Capucines puis Capucins, Carmes déchaussés …), des moulins et des résidences seigneuriales.
En amont, le paysage se déploie en un vaste éventail de vallons que l’industrialisation a épargné. On y rencontre plus de trente communautés villageoises sur un substrat archéologique d’une particulière richesse. Hyon est le remarquable point de convergence de la Trouille, du By et de la Wampe.
Nous évoquerons enfin le caractère très particulier des sources de cette étonnante rivière.

Gérard Bavay

Maison de la Mémoire – Ateliers des FUCaM
rue des Soeurs Noires, 2 – 7000  MONS
Entrée par la rue du Grand Trou Oudart

Le mercredi 1er juin à 20 h
P.A.F. : 6 € (verre de l’amitié compris)
CONTACT : Pierre Moiny  065 / 66 69 14

610_001 dépliant13mons031204-03a1 2 3 4